Portage Salarial et CAE



Navigation

Participer aux forums du portage salarial

Suivre les instructions



Vous êtes ici : Accueil > Portage salarial ou création entreprise

Inconvénient autoentrepreneur face portage salarial


Le responsable de la société de portage salarial en bâtiment T-Bât détaille les inconvénients du statut d’auto-entrepreneur par rapport au portage salarial pour mes métiers du BTP.

Contraintes du statut d’auto-entrepreneur

-  limite de chiffre d’affaire très limitée pour les prestations de services,
-  TVA non récupérable sur les achats, fournitures et frais de fonctionnement. Or ces charges représentent dans le BTP environ 50% du chiffre d’affaires facturé.
-  le taux des charges sociales de 21,3% que l’on dit extrêmement bas est basé sur le chiffre d’affaire et non sur le résultat.

Comparaison auto-entrepreneur portage salarial

1) Auto-entrepreneur

Prenons l’exemple d’un auto-entrepreneur qui facture 38.000€ de prestations annuelles.

Pour déterminer ce qui reste en fin d’année à l’auto-entrepreneur, il faut considérer les éléments suivantes :
-  38.000€ de chiffre d’affaires,
-  frais de 19.000€ HT,
-  TVA déductible en portage salarial et non déductible pour les auto-entrepreneurs de 3700€ (19.000€x19,6%)
-  cotisations sociales de 21.30% du CA pour l’auto-entrepreneur soit 38.000x21,3% = 8.000€

Au total, l’auto-entrepreneur conservera un revenu net de 7.300€.

2) Portage salarial

Calculons maintenant en portage salarial ce qui reste en fin d’année :
-  38.000€ de chiffre d’affaire,
-  commission de la société de portage salarial (10% des facturations) soit 3.800€,
-  Frais 19.000€.

Il en découle une marge bénéficiaire de 15.200€ qui correspond à un salaire net de 7.853€ environ.

Cotisations auto-entrepreneur et portage salarial

L’auto-entrepreneur cotise sous le régime du RSI et, à ce titre, n’a presque aucune couverture sociale, pas de droit chômage, pas de congés et presque pas de retraite.

L’auto-entrepreneur répond à l’infini de ces dettes, il supporte les investissements et les risques impayés, en cas de problème ce sera un homme seul qui s’épuisera à sauvegarder son outil de travail, et son patrimoine.

Le salarié porté par une société de portage salarial cotise sous le régime générale, il a droit à l’assurance maladie, aux congés payés et à la retraite comme n’importe quelle personne.

Le rôle d’une société de portage salarial c’est aussi de conseiller et diriger ses salariés en cas de problème et c’est surtout d’assurer le risque d’impayés.

Le salarié d’une société de portage salarial est protégé dans tous les sens du terme.

Jean Paul SAUVAGEON
Société T-Bât portage salarial en Bâtiment.
Site internet : portage-salarial-batiment.com